ESCAPADE PARISIENNE

 

La SMLH 82 vient de nous proposer une visite forte instructive de la capitale permettant également la découverte de quelques sites de notre riche patrimoine. L'idée de cette sortie, initiée au cours d'un conseil d'administration, s'est rapidement concrétisée sous la houlette de Monsieur Alain LAFLORENTIE l'organisateur de cette aventure ouverte également aux membres de l'ONM 82. Très rapidement la liste d'inscription s'est remplie et a été close, le quota étant limité à 40 participants.

Le groupe de voyageurs avait rendez-vous aux aurores blêmes le lundi 27 mars dès 6 heures du matin à la gare de Montauban Villebourbon. Cet horaire sans pitié tombait juste après le changement du passage à l'heure d'été. C'est dire à quel point la nuit fut courte ! La contrainte d'une heure d'attente avant le départ, imposée au groupe, n'a pas altéré la bonne humeur qui s'est installée dès le commencement de l'aventure.

Après un peu plus de 6 heures de voyage en train, le transfert des bagages jusqu'à l'hôtel faisait bien prendre conscience que Paris était une ville où les escaliers étaient particulièrement abondants et répétitifs à souhait. Quelques électrons libres venus par avion ou par la route rejoignaient le groupe sur le parvis de Notre Dame, lieu de rendez-vous de la première visite.

Arrivé à 16 heures, le groupe a eu tout le loisir d'observer la foule ininterrompue de touristes qui faisaient la queue pour entrer dans Notre Dame. A 17 heures, et sans faire la queue, nous entrions à notre tour répartis en trois équipes confiées chacune à un guide chargé de commenter la visite. Les commentaires très intéressants étaient, le plus souvent, inaudibles mais n’empêchaient heureusement pas, d'admirer la beauté du site (à défaut du son, on avait l'image!). À l'issue de cette visite, il était proposé la découverte de l'île de la cité. Une partie de notre groupe, préférant visiblement le profane au sacré, nous quittait pour rejoindre le Lido où les attendait un autre spectacle. Le noyau «dur» constitué d'une trentaine de participants se retrouvait au restaurant pour terminer de façon conviviale une longue journée.

Mardi matin, rendez-vous dans le hall de l'hôtel pour prendre la direction du Palais du Luxembourg prochaine étape de notre découverte. Avant le départ, Eugène COJAN, avec un dévouement qu'il convient de souligner, remet à chacun le sésame d'accès au métro : les tickets pour la journée. Muni de ce viatique et des consignes pour le déplacement d'Alain LAFLORENTIE : Ligne6, ligne 7, RER B, nom des stations pour les changements successifs, tout le groupe arrive à bon port. Pas de perte en ligne pourrait-on dire. En attendant de pénétrer au Palais, nous avons le plaisir de voir le Général de Division MOULINIÉ - membre émérite de la SMLH 82 - venir saluer l'ensemble du groupe. Les organisateurs du voyage se sont plu à rappeler la contribution du Général MOULINIÉ à la réussite de cette journée. Avant d'accéder au sein du Palais, il faut se soumettre aux contrôles exigés par le plan vigie-pirate et ce malgré la caution et la présence de notre mentor. La visite s'est ensuite engagée sous la conduite d'un guide qui a expliqué, l'historique et le fonctionnement de cette noble institution qu'est le Sénat. Bien évidemment, la visite passait par l'incontournable hémicycle où se mijotent, se préparent, se mûrissent, se discutent les lois qui nous régissent. Puis, sous la conduite du Général MOULINIÉ, nous avons pu visiter le Petit Luxembourg contigu au Palais du Luxembourg et siège du Président du Sénat. Au passage, nous avons vu la chapelle de Marie de Médicis, vestige du couvent des Filles du Calvaire dont le cloître sert de jardin d'hiver d'une luxuriante végétation. La visite s'achève par un excellent repas gastronomique servi dans une salle à manger réservée par Le Général MOULINIÉ.

La première partie de l'après midi prévoyait la visite de l'hôtel de Castries, siège du Ministère des Collectivités Territoriales où nous avons été courtoisement accueilli par Monsieur le Ministre Jean Michel Baylet qui nous a offert le pot de l'amitié (Tarn et Garonnaise). La deuxième partie de cet après midi bien rempli s'est terminée par la visite du Musée de la Légion d'Honneur spécialement ouvert pour la visite de notre groupe.

Le repas du soir pris au Centre Kellermann terminait une journée bien remplie mais qui n'allait s'achever qu’après le match de football France-Espagne dont nous tairons le résultat.

Mercredi matin, rendez-vous comme la veille dans le hall de l'hôtel. A l'ordre du jour: opération bagages. Nous repartons ce soir il nous faut donc libérer les chambres et les bagages. Ces derniers, avant leur récupération définitive, devaient être déposés à la SMLH des Invalides. Après le franchissement des multiples escaliers et des portes souricières du métro, les bagages accompagnés de leurs propriétaires arrivent enfin à la porte des Invalides où une ultime épreuve leur est imposée-la fouille. Vigie Pirate est toujours d'actualité. Le dernier barrage franchi il convient d'aller jusqu'au local mis à notre disposition par la SMLH. Les valises à roulettes adorent les pavés et après avoir escaladé victorieusement les deux derniers étages les voilà enfin déposés attendant sagement leur récupération à la fin de la journée.

Délesté de ses encombrants compagnons, le groupe se dirige à pied vers la chambre des Députés. Un contre temps du à une inauguration dans l'enceinte de la Chambre retarde sérieusement notre accès dont, là aussi, le contrôle est particulièrement strict. L'heure ayant avancé rapidement nous avons juste le temps de jeter un œil dans l’hémicycle, le saint du saint. Finalement nous retrouvons notre députée Madame Valérie Rabaud qui nous accueille chaleureusement avant de nous conduire dans les salons où nous attend un excellent repas qu'elle nous offre.

Après le déjeuner, Madame Valérie Rabaud nous accompagne dans la visite de l'hôtel de Lassay, fief du Président de la Chambre des Députés. Tout le groupe est impressionné par l'enfilade des salons dorés et la richesse des décors. Nous allons jusqu'au bureau du Président l'endroit d'où il part pour gagner le fameux perchoir après avoir franchi les couloirs où se déroule le protocole d'accueil. Nous quittons notre hôte qui a eu la gentillesse de nous accueillir et de nous accompagner malgré un emploi du temps chargé. Même si elle a été remerciée par notre Président Philippe Bon qui lui a offert un foulard de La Légion d'Honneur, c'est bien tout le groupe qui la remercie et qui tient aussi à l'écrire.

La récupération des bagages et l'arrivée à la gare Montparnasse ne méritent pas un développement particulier.

Embarqué à Montparnasse à 18 h 30, le groupe arrive à bon port à Montauban vers 23 heures 30. Fin de l'escapade.

Un mot pour remercier les organisateurs qui nous ont permis de découvrir la richesse de notre patrimoine et permis de nous balader sous les ors de la République.

Un rescapé de l'escapade Parisienne

Le colonel (er) Gilles Lattes

01 02 04 03
 05  06  07  08
 09  10  11  12
 13  14  15  16

bandeau-tarnetgaronne

 

Flash-01

derniereminute

02803674
Aujourd'hui
Hier
Semaine
Mois
1232
5170
9928
81180

Votre IP : 54.162.139.105
Date & Heure Serveur : 2017-11-22 07:34:16
22/11/2017
HORLOGE
Heure :
Free business joomla templates